Caméra thermique, borne de détection de température, thermomètre sans contact : quelle est la meilleure solution?

Répondant au contexte de la crise sanitaire du COVID-19, de multiples solutions de détection de température sont proposées aux établissements accueillant du public pour garantir la sécurité sanitaire de tous. Encore faut-il savoir quelle est la meilleure innovation entre caméras thermiques, thermomètres sans contact et bornes de détection de températures, tout en respectant les réglementations de la CNIL et de la RGPD. Selon vos besoins et les profils de votre public, nous vous aidons à faire le point.

Le critère essentiel : la prévision et la fiabilité des résultats..

1.L’outil de mesure de la fièvre
Afin de savoir si une personne a de la fièvre, celle-ci doit dépasser la température de 37.9°c. Pour la mesurer précisément, le meilleur endroit du corps humain est le canthus interne. Cette zone, située au niveau des yeux, est l’endroit du corps le plus précis et constant. Ainsi, un détecteur qui mesure cette zone sera le plus fiable. La mesure doit être prise à moins de 30 cm, sans corps noir, afin de garantir véritablement le résultat… ce qui est le cas pour les détecteurs PTA de ThermXtand.
Pour plus d’informations techniques, consultez le cahier  technique de l’INRA  sur les Pratiques et outils de mesure des rayonnements naturels dans les domaines visible, solaire et infrarouge.

2. l’environnement de l’accueil du public

La température ambiante et le taux d’humidité de votre bâtiment influencent aussi les résultats des capteurs thermiques. Ainsi, la solution recherchée doit pouvoir réaliser un étalonnage précis des mesures et proposer un recalibrage annuel pour garantir dans le temps, la fiabilité des résultats. Ainsi, les PTA de ThermXtand intègrent des capteurs Kentix, une entreprise allemande à la pointe de la technologie. Ces PTA sont fiables et efficaces quand ils sont installés selon une méthodologie et une expertise élevée. Ainsi, l’équipe ThermXtand vous accompagne dans la mise en œuvre.Lors de la phase d’étude une photographie de la mise en situation future et la température ambiante du bâtiment est nécessaire afin de garantir les futurs résultats de prise de température automatique.

3. la sécurisation des résultats de température

Afin de gagner du temps lors du passage dans les bornes de détection, certaines personnes pourraient être tentées de ne passer qu’une main ou un corps chaud devant les capteurs thermiques. Ainsi, ThermXtand propose une protection anti-altération afin de garantir que c’est bien le visage, sans lunettes, qui est détecté. Cette option fait passer le temps de mesure d’1 seconde à entre 2 et 4 secondes mais garantit les résultats lorsque l’accès n’est pas supervisé.

Le critère de choix incontournable en France: le respect de la RGPD et de la CNIL

A titre d’exemple, le 12/06/2020, le RATP a fait retirer les caméras thermiques qui étaient placées en test à la station Châtelet à Paris. Celles-ci ne respectant pas la loi de protection des données. ThermXtand, par son mode d’utilisation, répond à toutes les normes de la CNIL et du RGPD pour garantir l’anonymat du public et que cette prise de température devienne réellement un acte citoyen pour ralentir la propagation des virus. Ainsi, les PTA de ThermXtand enregistrent uniquement l’image du capteur en basse résolution, ce qui signifie qu’aucune identification n’est possible.

Pour en savoir plus, retrouvez les résultats complets de l’étude comparative réalisée par IVPM : https://ipvm.com/reports/kentix-smartxcan-tested.html (accès payant)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTACTEZ-NOUS

Remplissez le formulaire ci-dessous ou appelez-nous. Nous nous efforçons de répondre à toutes les demandes dans les 24 heures les jours ouvrables.