La fièvre : outil de dépistage très utile pour lutter contre la propagation des virus

87.9% des malades atteints du COVID-19 ont présenté de la fièvre lors du diagnostic initial de la maladie. C’est pourquoi, la prise de température automatique apparaît comme un outil de dépistage incontournable dans les protocoles sanitaires des établissements accueillant du public et/ou des employés en nombre.

Qu’est-ce que la fièvre et comment la température du corps évolue ?

Le corps humain est un système variable qui a la capacité extraordinaire de s’adapter à des conditions différentes, internes et externes. C’est l’hypothalamus qui sert de régulateur à tout le corps. Celui-ci contient des « capteurs de températures » à différents endroits, dans la peau et dans des cellules nerveuses sensibles telles que dans la moelle épinière et le tronc cérébral. Si l’hypothalamus détecte une température « anormale », il fera intervenir des mécanismes de régulation tels qu’une activité musculaire intense (tremblements, combustions de tissu adipeux, transpiration…).

  • La température centrale du corps, à l’intérieur du torse et du crâne, est maintenue constante à une moyenne de 36,5° Celsius.
  • Elle est variable selon l’heure de la journée, avec une fluctuation de +0,5 à +1° Celsius : minimum vers 4 heures du matin et maximum vers 18h.
  • La température corporelle fluctue chez la femme pendant le cycle féminin : +0.5°c après l’ovulation

En cas de fièvre, température corporelle supérieure à 38° Celsius, l’hypothalamus envoie des signaux au corps pour prévenir d’une infection et mettre en place le système de défenses immunitaires.

La fièvre, symptôme le plus fréquent du COVID-19

Selon le rapport de la mission conjointe OMS-Chine sur les maladies à coronavirus, de février 2020, la fièvre est apparue comme le symptôme le plus fréquent avec 83,3% à 87,9%  des patients testés positifs au COVID-19.
Sachant qu’une personne infectée, sans mise en place de gestes barrières, peut infecter entre 2.4 et 3.3 personnes… qui elles aussi en infecteront d’autres… la détection la plus précoce des personnes infectées permet ainsi d’interrompre les chaînes de transmission des virus avec fièvre, par la mise en place de gestes barrières et/ou de confinement des personnes infectées.
Même si toutes les personnes infectées n’ont pas forcément de fièvre ou si la fièvre apparait comme symptôme tardif ou en cours de maladie, la détection de température reste un outil de dépistage informatif essentiel dans l’accueil du public. Par cet acte responsable et solidaire, chaque personne a la possibilité, si elle a de la fièvre, de ne pas entrer dans un lieu public ou de mettre en place des gestes barrières draconiens, afin d’enrayer la propagation du virus.

La détection de température corporelle dans l’accueil du public

Face au contexte sanitaire lié au COVID-19 et à la pandémie mondiale, la société doit se réinventer et adapter sa vie quotidienne aux gestes barrières sur le long terme. La prise de température automatique et sans contact est un outil complémentaire de prévention et d’information, qui permet à chaque responsable d’un lieu public, de protéger ses salariés et ses visiteurs. En effet, dans les infrastructures dites sensibles (EPAHD, crèches, maisons de santé, hôpitaux, cliniques….), la mise en place de détecteurs de température à l’entrée, permet de limiter la propagation de virus par l’identification des personnes infectées (sans que celles-ci le sachent car la fièvre peut être très bien tolérée par certaines personnes).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTACTEZ-NOUS

Remplissez le formulaire ci-dessous ou appelez-nous. Nous nous efforçons de répondre à toutes les demandes dans les 24 heures les jours ouvrables.